Qu’est ce qu’un columbarium ?

Etant une autre mode de sépulture, le columbarium concerne surtout l’incinération. Ce procédé et de la même fonction qu’un monument cinéraire, mais se distingue de ceci par son aménagement. Il s’agit d’une construction édifiée hors sol pour contenir les urnes funéraires. Il est agencé généralement en forme de meuble arrangé en différentes cases qu’on appelle aussi niches. Chacune de ces dernières pourrait contenir trois à quatre urnes. Dans ce cas, on parle d’un columbarium collectif. On pourrait l’aménager diversement pour une sépulture individuelle. Sur chaque case sont inscrits : le nom des défunts, leurs dates de naissance et de décès.

Les règlements régissant la disposition d’un columbarium

Les procédures de crémation sont régies par la loi en vigueur. D’où, quelle que soit le type de sépulture, il est nécessaire de connaitre les règlements et les différentes démarches. Certains sites cinéraires sont dotés d’un columbarium. Dans le cas contraire, le crématorium peut conserver l’urne funéraire pour une durée maximum d’un an pendant la régularisation des paperasses à la disposition d’un columbarium. La procédure n’est pas compliquée, pour acquérir une concession funéraire, il convient de déposer une demande auprès de la mairie de la ville. En effet, les autorités communales ne sont jamais dans la mesure de refuser, mais toujours dans le sens de régulariser. Ainsi, toute requête aboutit à une autorisation pour la disposition d’un columbarium.

Le tarif pour la location d’un columbarium

Le tarif pour la location d’un columbarium varie d’une commune à une autre. Afin de s’informer du coût, l’apport d’un conseiller funéraire est nécessaire. On recommande également de contacter directement les autorités de la ville concernée  par la mise en columbarium. Le prix varie également selon la durée de la location. La concession peut être temporaire entre cinq et quinze ans, trentenaire, cinquantenaire ou à vie. On choisit son statut entre une concession individuelle, collective et familiale. Tous ces paramétrages permettent de définir la valeur de la location. Enfin, l’espace de la occupée par la concession se joue également dans la détermination du coût. A titre indicatif, une location de dix ans dans une petite commune vaut environ 80 Euros et une concession à vie à Paris dépasse les 10000 Euros.