La présentation d’un avis de décès

Il est important de prendre soin de la mise en forme d’un avis de décès. A l’entête, on remarque le plus souvent une croix ornée de la lettre « M » en emblème de la mort. Une écriture conventionnelle est formellement requise pour que toutes les informations soient nettement lisibles. Effectivement, le faire-part, outre qu’il soit destiné individuellement à une telle personne ou une entité quelconque, pourrait faire objet d’un affichage public ou d’une insertion dans les rubriques nécrologiques des journaux. En règle générale, les textes ne comporteront aucune ponctuation. La police choisie devrait revêtir des caractères sombres et mortuaires. Selon la préférence des proches et de la famille, le faire-part pourrait comporter une photo du défunt.

Les mentions obligatoires dans un faire-part de décès

La première phrase de l’avis de décès se porte sur l’annonce de la mort de la personne par ses proches : « Nous avons la peine de vous annoncer le décès de … ». Le nom de la personne est mis en relief, précédant son titre professionnel, son âge et parfois la raison du décès. Le nom des proches viennent ensuite : il pourrait s’agir des membres de la famille, d’une association dont le défunt était membre ou de son entité professionnelle. L’avis de décès  indique également la date de mise en bière,  de l’enterrement et les caractéristiques de la cérémonie. Il en sera également cité si un registre de signature remplacerait la présentation de condoléance au moment de l’enterrement.

Faire recours à des entreprises de pompes funèbres ou les imprimeries

Pour un allègement significatif de la famille du défunt pendant les moments de deuil, il est conseillé de faire recours à des prestataires. Un conseiller funéraire pourrait assister la famille dans le cadre de la rédaction d’un avis de décès. Il est possible de faire appel aux apports d’une entreprise mortuaire comme une compagnie de pompe funèbre pour la rédaction d’un faire –part de décès. Cette dernière pourrait même assister la famille depuis la mise en bière jusqu’à la fin de toutes les cérémonies. La rédaction et la conception d’un faire-part décès pourrait être aussi attribuée à une société d’imprimerie.