Assurance obsèques : Comment faire la souscription ?

Tout commence par la décision d’une personne qui souhaite envisager lui-même l’organisation de ses propres funérailles. Le contrat d’assurance obsèques est signé auprès d’une compagnie d’assurance. Les dispositions prévoient la réalisation d’un événement funéraire sous les impositions du souscripteur : la location d’un corbillard et d’un funérarium, le choix du cercueil, de l’urne pour inhumation et des fleurs, ainsi, on pourrait même prévoir les réceptions relatives à la cérémonie. Autrement, le titulaire de l’assurance funéraire entreprend lui-même ses préférences entre une inhumation classique ou une  crémation. Sur ce, la compagnie d’assurance lui impose une somme sur laquelle, il s’engage à payer pendant un délai ou, selon son choix, à vie pour pouvoir bénéficier des prestations, en contrepartie.

Assurance obsèques : quelles sont les conditions du contrat ?

Comme tout autre contrat d’assurance, la mise en vigueur d’une convention obsèques est soumise à un délai de carence. Ceci dépend de l’entreprise à laquelle on a effectué la souscription : un ou deux mois, cela pourrait même aller jusqu’à 2 ans. La cotisation peut se faire en une seule fois. Il est également possible d’effectuer des paiements mensuels pendant une période convenue entre les contractants afin d’atteindre la valeur totale de la prestation pour l’assurance obsèques. Dans un autre cas, les jeunes séniors préfèrent la cotisation viagère à la quelle on effectue un paiement mensuel à très bas prix. Pour cette dernière condition, le souscripteur effectue une contribution tant qu’il est en vie.

Assurance obsèques : qui doit réaliser les prestations ?

Lors de sa souscription, l’assuré désigne, dans le contrat d’assurance obsèques, un bénéficiaire. Ce dernier percevra la somme souscrite au moment où le décès de la personne souscrite surviendrait. Pour autant, ce capital est disponible au plus tard deux jours après la présentation des documents légaux justificatifs comme un acte de décès. En effet, il s’agit d’une assurance funérailles, le bénéficiaire du capital pourrait aussi être une personne morale comme une agence funéraire ou une pompe funèbre. Cela faciliterait la réalisation des événements sur le plan matériel, ainsi qu’au niveau des cérémonies. Le capital légué par la compagnie d’assurance sera destinée à réaliser les funérailles de la personne souscrite.